metier

Architecte d’intérieur : plus qu’un métier, une vocation

architecte interieur en suisseA Genève,  une architecture personnalisée, dans une vie plus intime des gens, c’est ce que recherche l’architecture d’intérieur. Faisons le point sur le métier d’architecte d’intérieur, en quoi consiste-t-il, sa formation et le tarif. Il y a de quoi inspirer bien de jeunes gens qui se cherchent une vocation.

En quoi consiste la profession d’architecte d’intérieur .

 

Alors chers Genevois et Genevoises, vous qui avez peur de recourir aux services de certains architectes de peur d’être ruiné, j’aimerais vous dire que sur cette question, vous faites à chaque fois le mauvais choix.

 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je me contenterai de définir le métier d’architecte. En quelques mots,  je qu’un architecte est une personne travaillant pour des professionnels ou des  particuliers et dont le rôle principal est de   concevoir, dessiner et aménager des espaces intérieurs que ce soit dans un cadre public ou privé. Ce qui veut dire que même quand vous louer votre maison et que vous avez besoin d’une rénovation, une décoration quelconque selon vos fadeurs, l’architecte peut le faire. L’architecte prend toujours la peine de tendre l’oreille et écoute les aspirations de son client ? C’est après  avoir cerné  clairement les attentes de ses interlocuteurs que l’architecte  établit un  plan qui bien entendu prend en compte les attentes du client. Les contraintes spatio-temporelles et financières ainsi que les normes et règlementation en vigueurs sont également prises en compte. Une fois que le  plan est validé, l’architecte devient  de facto  le chef de projet et dirige une équipe d’ouvriers dans la réalisation du plan qu’il a établi. C’est après qu’il effectue un compte rendu des travaux.

 

Les compétences d’un bon architecte d’intérieur

 

Il doit avoir un bon sens de l’écoute, de la créativité  de sorte à pouvoir proposer des plans qui correspondent  parfaitement aux attentes du client. La rigueur est aussi une qualité à chercher chez un architecte d’intérieur, C’est dans cet centre qu’un pensait reconnu affirmait :

“La différence entre un bon et un mauvais architecte réside en ce que le mauvais succombe à toutes les tentations quand le bon leur tient tête ». Ludwig Wittgenstein

Aussi, l’architecte doit être fidèle aux normes et aux attentes de son client. Il doit être technicien aussi, car il se doit de connaître tous les tralalas du BTP. Par ailleurs , il est possible de remarquer l’œuvre d’architectes d’interieur de talents  dans différents lieux  tels que la place de bourg-de-four, la cathédrale saint-pierre de GENEVE…etc. Cela donne  l’impression aux Genevois et Genevoise  et autres habitants de la suisse romande d’être sur une autre planète quand ils décident de  visiter ces endroits-là. C’est spectaculaire ! Et je le sais très bien car les ornements, le décor planté est fait sur mesure. Il a une nitescence qui vous obnubile. Quelque chose d’alliciant avec un éclat adamantin . Cette alchimie est vraiment merveilleuse  à voir! Ce type de travaux , de brillants architectes d’interieur sur Genève  tels que https://yellow.local.ch , http://www.martinetome.com , https://www.hesge.ch  https://www.stephaniekasel.ch et  homeaddict.ch

Les formations pour devenir architecte intérieur

Pour de venir architecte d’intérieur il faut suivre  des études en arts et technique, en décoration ou des études spécialisées en architecture d’intérieur, On ne devient architecte d’intérieur qu’avec  un niveau de BAC + 4 et 5. De nombreuses universités, écoles publiques et privées en France sont réputées pour promouvoir les meilleurs architectes d’intérieur comme l’école Camondo, de l’ESAG, de l’académie Charpentier.

Les conditions de travail d’un architecte d’interieur

L’architecte d’intérieur travaille soit en indépendant soit en tant que salarié dans une société. Son salaire varie de 1500 euros par mois pour les débutants jusqu’à 2300 euros par mois pour ceux qui ont de l’expérience. Il jongle entre travaille au bureau pour faire les plans et les rapports et le travail en chantier où il dirige une équipe d’artisans.

Un métier qui relie l’art et la technique, demandant plus que les compétences, on parle de passion et de vocation. Sans passion, ce travail peut devenir lourd, car  le dit un vieux proverbe français « la surcharge abat l’âne ».

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s